Exposition sur les 20 ans de la crise du verglas

Le 16 novembre 2018 – Le Musée du Haut-Richelieu est fier d’annoncer la tenue d’une exposition itinérante à Farnham sur la commémoration des 20 ans de la crise du verglas de janvier 1998. L’exposition Le grand verglas de 1998, immersion dans le noir et le froid se déroulera du 24 novembre au 20 décembre 2018 à la Bibliothèque municipale Louise-Hall située au 479, rue de l’Hôtel-de-Ville, à Farnham.

La crise du verglas est un événement qui a marqué l’histoire du Québec par son ampleur et également par l’élan de solidarité qui en a découlé. Cette exposition itinérante s’adresse, d’une part, aux gens qui ont vécu la crise et, d’autre part, aux visiteurs qui sont curieux de découvrir cette catastrophe non pas uniquement comme un phénomène météorologique, mais également comme un événement qui a consolidé les liens d’une population, qui a mis en lumière l’ingéniosité des travailleurs et la générosité du public. Cet événement mérite d’être raconté pour le public et aussi par le public. C’est dans cette optique que l’exposition recense des photos de citoyens, des témoignages d’intervenants ayant participé activement lors de la crise et des archives de toutes sortes. Cette exposition souhaite ainsi contribuer à la préservation de la mémoire collective.

L’exposition aborde quatre thématiques : les origines météorologiques de la crise, les conséquences de la crise, les mesures d’urgence adoptées en janvier 1998 et les intervenants ayant travaillés d’arrache-pied durant cette période difficile. Celle-ci sera accessible sur les heures d’ouverture de la bibliothèque, soit les mardis, de 9 h à 18 h, les mercredis, jeudis et vendredis, de 13 h à 20 h et les samedis, de 9 h à 12 h. Pour de plus amples informations, les gens sont invités à communiquer avec Marie-Pier Rioux, responsable des expositions au Musée du Haut-Richelieu, au 450 347-0649.

France Bourassa, directrice générale du Musée, remercie Marie-Pier Rioux, Mathieu Hébert et Noeimy Dulude pour leur implication dans la réalisation de ce projet. Elle tient aussi à souligner la participation de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et du Canada Français pour leurs prêts d’archives au Musée du Haut-Richelieu, ainsi que celle des citoyens qui ont accepté de prêter leurs images ou de raconter leurs souvenirs. De plus, le Musée remercie Patrimoine canadien – Programme d’aide aux musées, volet Accès au patrimoine, ainsi que le ministère de la Culture et des Communications du Québec, pour leurs contributions financières.

Partager sur Google Plus