Environnement

Actions environnementales

Saviez-vous que la Ville de Farnham met en place de nombreuses actions au niveau environnemental ?

Voici un aperçu des principales actions établies depuis les deux dernières années :

  • Interdiction d’utilisation des sacs de plastique dans les commerces
  • Élimination des bouteilles de plastique dans les bâtiments municipaux
  • Adoption d’une règlementation interdisant l’usage des pesticides
  • Création d’un Guide d’information pour entretien écologique des pelouses (https://www.ville.farnham.qc.ca/guide-pelouses)
  • Implantation du Conseil sans papier
  • Mise sur pied d’un jardin communautaire
  • Acquisition de véhicules électriques pour les Services municipaux
  • Installation de bornes de recharge
  • Activité de plantation d’arbres et d’arbustes (friche au Centre de la nature et aménagement de la bande riveraine au Skate Park)
  • Don d’arbustes, don de plantes pour bandes riveraines, partage de plants et fines herbes
  • Ateliers d’information sur l’environnement au Marché public
  • Création du Comité consultatif en environnement
  • Inspection rigoureuse des bandes riveraines
  • Promotion sur le compostage (https://www.ville.farnham.qc.ca/campagne-compostage)
  • Investissement au Centre de la nature et projet de mise en valeur de la friche avec l’école Jean-Jacques-Bertrand et le Zoo de Granby.
  • Obligations règlementaires permettant de s’assurer du respect du couvert forestier, par exemple :
    • Autorisation municipale requise pour l’abattage d’arbres.
    • Nombre minimal d’arbres et d’arbustes à planter lors d’une coupe autorisée ou d’une nouvelle construction, selon la grandeur du terrain.
    • Projets de développement analysés par le comité consultatif d’urbanisme et le conseil municipal pour assurer une meilleure insertion dans le secteur environnant et créer des moyens de mitigation.
    • Plantation d’au minimum un arbre en cours avant, afin de contrer les îlots de chaleur.

FAvorisons la biodiversité

La Ville de Farnham invite la population et l’administration municipale à retarder la tonte des parterres jusqu’à ce que la floraison des premières espèces végétales printanières soit terminée, soit vers la fin du mois de mai.

Cette action permettra d’inclure une plus grande biodiversité végétale et de garantir à l’ensemble des espèces pollinisatrices (insectes, oiseaux et mammifères) de se nourrir adéquatement, ce qui est essentiel pour notre alimentation. Cela favorisera la croissance ainsi que la survie de ces espèces nécessaires à la préservation de la biodiversité.

Ainsi, la Ville continue de s’engager à :

  • Retarder la tonte des pelouses;
  • Ne pas faire l’application de pesticides sur ses terrains à l’année;
  • Inviter les citoyens, employés et/ou clients à participer au mouvement;
  • Démontrer ses efforts quant à la protection de l’ensemble des espèces pollinisatrices présentes sur son territoire, dans un souci de conservation de la biodiversité;
  • Continuer son engament en lien avec la COP15.

Parallèlement, la Ville met en application depuis trois ans le règlement municipal interdisant l’épandage de pesticides de synthèse sur son territoire.

Ensemble, favorisons la biodiversité!

Aucun avis pour gazon long ne sera envoyé par le Service de planification et d’aménagement du territoire durant le mois de mai!

Le Martinet ramoneur

 

Le Martinet ramoneur, petit oiseau brunâtre semblable à une hirondelle dont les pattes sont tellement petites qu’il ne peut se percher sur des branches ou des fils, est une espèce menacée au Canada.

Pour parer au déclin de sa population (de près de 90 % depuis les années 70!), le Zoo de Granby s’implique activement afin de protéger les habitats de nidification. À cet effet, à la demande de la Ville de Farnham, le Zoo procède depuis l’an dernier à l’inventaire de cette espèce sur le territoire. Un grand nombre de martinets ramoneurs fut déjà repéré et les recherches se poursuivront cette année.

  • La réduction du nombre de sites de nidification (cheminées de maçonnerie) est l’enjeu principal.
  • Très peu de cheminées sont disponibles et leur ramonage pendant la période d’occupation des oiseaux est problématique.

Aidez-nous à les protéger!

  • Si votre cheminée est en brique et ouverte aux martinets (sans gaine ni chapeau), il est recommandé d’effectuer le ramonage, ou autres travaux, entre le 1er septembre et le 1er mai, période où les martinets sont absents. En cas de doute, contactez-nous au 450 293-3326, poste 316 et nous pourrons le vérifier pour vous !
  • La présence d’un nid dans la cheminée ne l’obstrue pas, ni n’augmente les risques d’incendie. En effet, un nid de martinet équivaut à la grosseur d’un pamplemousse. Par ailleurs, un seul couple niche par cheminée.

Écoutez Isabelle Devost nous expliquer les différentes actions entreprises afin de protéger cet oiseau bien spécial : https://youtu.be/4UA1AVxn7fk?si=MqlU98D4EYN8aW4h